La douleur en mon coeur

La douleur en mon cœur, celle de ton absence,
Tes regards presque froids, flagrant d’indifférence,
Et tes yeux évitant, tes départs immédiats,
Dès que je m’approche, ou dès que je suis là.

 La douleur en mon cœur, née de ces grands espoirs,
Doucement cultivés par tes actes discrets,
Éveillant peu à peu cet affect secret,
Qu’aujourd’hui je le crains, est vraiment dérisoire.

 La douleur en mon cœur, c’est toi qui me poignarde,
Lentement par à-coups, entrant jusqu’à la garde,
Sans bouclier contre ta lame assassine.

 La douleur en mon cœur désormais prend racine.
Le bourreau en mon cœur aux raisons inconnues,
Est choyé en mon cœur, un peu trop ingénu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s