Le Soignant patient

Le Temps est un allié quoi qu’on puisse en penser.
Il dissipe nos maux et dilue nos chagrins
Les jetant dans l’oubli et nous laisse espérer
Un destin plus heureux quand à nos lendemains.

Il n’est pas un bourreau, ce noble sablier.
Ce ne sont que nos yeux souvent baignés de larmes
Qui voient certains moments comme des coups d’épée
Nous perforer le cœur et nous laisser sans armes.

La dure vérité, douce réalité
C’est notre esprit troublé par de sombres pensées
Et qui ressent le mal jusqu’au fond de notre âme.

Mais le Soignant patient vient éteindre les flammes
D’un passé trop brûlant, d’un futur menaçant
Par un nouveau regard sur notre instant présent.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le Soignant patient »

  1. Ping : Le Soignant patient | Jeunes Médecins et...

  2. Bonsoir,
    Je tombe au gré de vos articles sur ce poème et il m’émeut profondément. Tant dans le choix des mots que dans l’idée transmise, il est magnifique. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s