Toutes les blouses blanches

Les voici, déployées, toutes les blouses blanches.
Conformées, formatées pour que tout tourne bien :
Les entrées, les sorties, les papiers et les soins.
L’hôpital compte sur toutes les blouses blanches.

Les voici, exploitées, toutes les blouses blanches.
Etudiants, diplômés, vacataires, titulaires,
Quel que soit leur métier, on leur mettra les fers :
Coder les actes de toutes les blouses blanches.

Les voici, épuisées, toutes les blouses blanches.
Exposées, harcelées, maltraitées, délaissées.
Dans l’indifférence et dans l’impunité,
Le système détruit toutes les blouses blanches.

Les voici, à vos pieds, toutes les blouses blanches.
Depuis début janvier, cinq internes sont morts.
Combien d’autres soignants doivent mourir encore ?
Le temps est compté pour toutes les blouses blanches…

Les voici, rassemblées, toutes les blouses blanches.
Les internes en symptôme de cette épidémie,
Frappant les soignants de bien d’autres corps aussi.
Le soin a besoin de toutes les blouses blanches.

Les voici, à marcher, toutes les blouses blanches.
Appelant à l’humain, à la loi, au bon sens.
Internes et familles, le cœur lourd, avancent.
En un triste hommage à toutes les blouses blanches.

Litthérapeute.
17/04/2021.

Photo de RF._.studio sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s